Des escouades appréciées

Des valeurs
précieuses

Des obligations pour l’employeur

Une intégration réussie

Le bien-être du travailleur étranger constitue un point central de la mission de FERME. Le travailleur étranger doit comprendre qu’il sera pris en charge et aidé, en tout temps, lors de son séjour au Québec.

Des valeurs précieuses

Chez FERME, notre implication va au-delà des seuls intérêts de nos membres. Nous avons à cœur le bien-être des travailleurs. Grâce à des mesures d’accompagnement concrètes, nous voyons à faire de leur séjour au Québec une expérience satisfaisante et heureuse.

À titre d’exemple, notre processus d’accueil des nouveaux travailleurs, qui a cours toute l’année, est d’une efficacité remarquable. Le dévouement de nos agents de liaison garantit à chaque travailleur une arrivée sans heurts, étant donné qu’on leur fournit une information de qualité, dispensée dans leur langue maternelle : séances d’information portant sur plusieurs aspects entourant leur séjour au Québec, distribution de publications rédigées en espagnol et soutien lors des formalités d’immigration. Nous les accompagnons aussi lors de leur départ : quelqu’un est avec eux pour leur apporter tout le soutien nécessaire si besoin est.

L’aspect du logement des travailleurs, loin d’être laissé au hasard, bénéficie d’une attention particulière. Nous accordons une importance capitale à la qualité des logements offerts aux travailleurs. Nous exerçons un contrôle serré des normes d’évaluation en cette matière. Toutes les entreprises membres chez nous doivent respecter un protocole exigeant.

Cette valorisation de l’approche humaine conduit à de nombreux modèles de réussite dont profitent les travailleurs. Bon nombre de comportements adoptés depuis longtemps par les employeurs sont aujourd’hui monnaie courante : aide hebdomadaire pour la réalisation des courses (épicerie, banque, etc.), accompagnement personnalisé chez le médecin chaque fois que la situation le requiert, fêtes en début et fin de saison, et organisation de sorties avec les travailleurs ou de diverses activités de reconnaissance.

Des obligations pour l’employeur

Il subsiste à ce chapitre des préjugés résistants ! Au moment de recourir à des travailleurs étrangers, chaque entreprise doit faire face à un lot impressionnant d’obligations à respecter. Les responsabilités imposées à l’employeur sont lourdes de conséquences : il faut dire que le recours aux travailleurs étrangers temporaires est dans la mire des gouvernements depuis un bon moment déjà, de sorte que chaque fait et geste d’un employeur est scruté à la loupe.

Pour s’en convaincre, voici un aperçu des exigences imposées à tout employeur 

  • Assurer le transport des travailleurs étrangers et en assumer le coût (sous réserve de certains remboursements par le travailleur)

  • Fournir le transport terrestre à chaque fois que la situation le requiert

  • Fournir un logement convenable

  • Procéder et assumer l’inspection du logement

  • Inscrire le travailleur étranger temporaire au régime public d’assurance maladie

  • Obtenir pour chaque travailleur un numéro d’assurance sociale

  • Inscrire le travailleur à un régime privé d’assurance

  • Respecter les normes en matière de santé et de sécurité au travail

  • Fournir la formation nécessaire à l’utilisation des produits chimiques et pesticides

  • Remplir et signer le contrat de travail prédéterminé

  • Assumer les frais de traitement du permis de travail (sous réserve de certains remboursements effectués par le travailleur)

  • Fournir au travailleur étranger temporaire le même salaire que celui versé au travailleur local pour des tâches similaires, et ce, ni plus ni moins